Un point sur le sonnet caudé

Le sonnet caudé, également appelé sonnet caudatus, con coda ou à queue, est une structure de plus de quatorze vers attestée dans la poésie italienne du quattrocento. En particulier, Antonio Da Tempo, au début du XIVe siècle, décrit ce type de sonnet, qui est aussi parfois pratiqué par les sonnettistes français du XVIe siècle. Pourtant, trouver une définition précise de cette forme n’est pas simple, tant poètes et théoriciens se montrent vagues à ce sujet. Le sonnet caudé a ainsi pu être rapproché du madrigal ronsardien, défini comme un « sonnet [de] plus de quatorze lignes » par Rémi Belleau (cité par Georges Lote, Histoire...