Catégorie : Questions résolues

D’un hermaphrodite triplement mort

Savants amis, l’histoire d’un hermaphrodite à la triple mort, tué par son propre couteau et en même temps pendu (par les pieds à l’arbre dont il tombe) et noyé (dans le cours d’eau qui passe sous les branches dudit arbre) vous évoque-t-elle quelque chose ? Dans une épigramme de Jean Paradin, la triple mort en question, mise en relation avec la triple identité masculine, féminine et neutre d’Hermaphrodite, est prédite par Phebus, Mars et Juno, chacun ayant un fragment différent de l’histoire et paraissant donc contredire les autres dans leurs prédictions mais tous ayant pourtant raison. 

Cedren est Georgius Cedrenus

Qui est le dénommé “Cedren”, qui parle quelque part du dieu Ogmios en indiquant “qu’il tenoit trois pommes […] qui signifioient trois vertuz par luy acquises. A scavoir : Ne se point courroucer : Ne s’adonner point aux voluptez : N’estre point convoiteux d’argent” selon Claude Fauchet dans son Recueil des antiquitez Gauloises et Françoises, 1579 ?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search