Catégorie : Questions encore ouvertes

Âne d’Arcadie

Amis savants, quelqu’un saurait-il identifier la source de cette histoire selon laquelle des Arcadiens auraient éventré un âne en train de boire au moment d’une éclipse de lune, parce qu’ils croyaient que c’était lui qui l’avait avalée ? Furetière la mentionne dans son Dictionnaire universel pour expliquer l’expression d’âne d’Arcadie.

Du mari de Maria Albizzi de’ Dei

Petite question aux spécialistes de Lyon et/ou de l’Italie au milieu du XVIe siècle : je lis sous la plume de Jean Balsamo que Maria Albizzi de’ Dei est la femme de Claudio Dei, trésorier du cardinal de Tournon. Mais dans une épître que Ridolfi adresse à cette dame, il parle de son « consort, M. René » : comment comprendre cela ? Est-elle mariée à René (Renato ?) Dei et non à Claudio ? ou bien les deux prénoms désignent-ils le même homme (Claudio-Renato ?) ? ou bien consort veut-il dire autre chose que mari ? Merci pour votre aide !...

Cette forme poétique est-elle un genre ?

Soit un poème composé de 4 tercets hétérométriques (7/3/7 syllabes) sur le schéma de rimes AAB’ / CCB’ / DDE’ / FFE’ ou, si l’on considère seulement la question de l’alternance entre les masculines et les féminines, MMF/MMF/MMF/MMF. Cette description correspond-elle à un genre poétique précis, cousin peut-être de la terza rima ?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search