Crédits et présentation

Notules XVI se veut un espace de partage de données brutes concernant la littérature du XVIe siècle. Au cours de certaines recherches, par exemple lors du dépouillement de manuscrits, d’imprimés ou de livres de musique, il arrive que l’on trouve des éléments inédits, que l’on n’exploitera pas soi-même et qui sont trop modestes pour donner lieu à un article. Ils peuvent pourtant être utiles à d’autres chercheurs. Nous nous proposons de collecter ce type d’informations dans les brèves notes de ce carnet. Les catégories indiquées dans le menu sont susceptibles d’évoluer, en fonction du type de données réunies, le seul impératif étant que ces informations soient en lien avec la période de la Renaissance.
Si vous souhaitez utiliser certaines de ces notules dans vos travaux, merci de citer votre source (nom de l’auteur et titre de la note), en reprenant la référence bibliographique indiquée en fin d’article.
Si vous désirez partager à votre tour une notule, merci de nous la soumettre via l’adresse mail notulesxvi@gmail.com, sous la forme d’un bref texte intégralement rédigé, comportant obligatoirement :

  • un titre et votre nom complet,
  • des mots clés propres à faciliter le référencement de la note sur Internet,
  • les références précises et vérifiables des informations que vous présentez (lorsque c’est possible en intégrant des liens à votre texte).

N’hésitez pas à nous écrire pour compléter ou préciser certaines notules.

Ce carnet est tenu par Claire Sicard et Pascal Joubaud :

  • Claire Sicard est agrégée de Lettres Modernes et docteure, spécialiste de la poésie des années 1530-1560. Sur Internet, elle a fondé le site seiziémiste Cornucopia, dirige la farrago numérique La Rimerie et tient le carnet de recherche Démêler Mellin consacré à Saint-Gelais, poète dont elle prépare une nouvelle édition avec Pascal Joubaud. Pour une présentation détaillée de ses activités de recherche et d’enseignement, voir ici.
  • Pascal Joubaud est ingénieur. Son intérêt pour les modes de diffusion imprimée et manuscrite de la poésie au XVIe siècle, l’a conduit à participer aux recherches bibliographiques dont le carnet Démêler Mellin rend notamment compte, ainsi qu’au patient dépouillement d’ouvrages de la Renaissance dont témoigne certaines des notules de ce site.